Contrôle TA BAGNOLE POURRIE POUR TA sécurité

UN ESPRIT SAIN DANS UNE VOITURE SAINE    

LE CONTROLEUR TECHNIQUE AUTO

 Prime de Rendement      Déguisée en Prime Qualité

      La Qualité ou           La Quantité ?

Le travail du contrôleur consiste donc à signaler les défauts détectés sur un véhicule et d’en informer son propriétaire, dans le but d’assurer sa sécurité. Il ne doit pas se laisser influencer ni par son patron, ni par les clients ou qui que ce soit, et faire son travail consciencieusement, ce serait l’idéal et c’est ce que je croyais. La sécurité devrait être le but essentiel d’un centre de contrôle, mais vous vous doutez bien que la réalité du fonctionnement de cette planète (comme disait un collègue), c’est que la quantité de contrôle effectuée dans une journée et les chiffres rapportés sont plus importants que la sécurité d’une ou plusieurs personnes. Il existe sans doute des patrons de centres de contrôle qui ne pensent pas qu’au pognon du client mais aussi à sa sécurité, hélas … je n’en ai pas connu. Un de mes anciens patrons organisait tous les mois des réunions de travail, et à chaque fois il nous disait que « si le mois dernier vous avez réussi à faire ce chiffre, le mois prochain vous devez faire encore plus » c’est bien la quantité d’argent que ça lui rapportait qui était le plus important. Évidemment il en voulait toujours plus, même si le nombre d’employés était insuffisant pour atteindre son objectif, les conditions de travail de ses contrôleurs lui importaient peu, la seule chose qui comptait pour lui c’était de « faire du chiffre ». Un contrôleur technique n’a pas le droit de percevoir une prime de rendement, mais ce cher patron nous la promettait sous le nom de « prime qualité », une façon de détourner la loi. Ce petit malin augmentait tous les mois les objectifs à atteindre, ce qui fait que je n’ai jamais vu la couleur de cette prime de rendement déguisée. Certains contrôleurs à l’odeur alléchés, cravachaient leurs monture sur le banc de contrôle ! inutile de vous dire que certains contrôles étaient expédiés à la vitesse de la lumière. C’était l’époque des contrôleurs chasseurs de prime qui voulaient prouver qu’ils étaient les plus rapides de l’ouest, « WANTED »  ils en voulaient et croyaient qu’ils allaient décrocher l’Amérique ! Je ne sais pas s’ils ont eu leur prime d’arrondissement de fin de mois, personnellement je n’allais pas me défoncer et risquer de faire une erreur de diagnostic pour quelques dizaines de francs (c’était entre 1997 et 2000). On dit que l’honnêteté ne paie pas, mais pour moi elle a fini par payer au tribunal des prud’hommes après un licenciement abusif de cette crapule de patron, il voulait me remplacer par un contrôleur stagiaire sous-payé qu’il aurait eu à sa botte, parce-qu’il trouvait que je n‘étais pas assez malléable. Un peu plus de trois ans après, il a fallu quand même faire gager son 4x4, qui était de la même couleur que cette page, par un huissier de justice, c’est là qu’il a rendu son quatre heures. Il a perdu le procès et a fini par me rembourser le chèque sans provisions de mon solde de tout compte et les frais de mon avocat, avec une petite prime de 16000 euros. Pour mes anciens collègues contrôleurs et à tous ceux qui croient que les patrons gagnent toujours, je les encourage à faire de même et à pousser aux prud’hommes ces parasites qui profitent de la société. Je préfère être au chômage que de bosser pour des gens malhonnêtes qui ne devraient pas détenir un agrément de centre de contrôle technique qui a la responsabilité d’assurer la sécurité des automobilistes. Ils n’ont rien à cirer de la qualité des contrôles, il ne pensent qu’au chiffre d’affaire pour la rentabilité de leur entreprise et à un maximum de fric qui va atterrir sur leur compte en banque.  


            

Retour à l'Accueil
Partager sur Facebook Partager sur Google Bookmarks Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur LiveJournal Partager sur Tumblr Partager sur Stumble Upon Partager sur Delicious Partager sur Reddit Partager sur Newsvine Partager sur Digg Partager par e-mail Imprimer
Laisser un commentaire
<